ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | disk   Download  | Liens Web   Liens Web  | Contact   Contact  
 
Menu
 
 










 
 
Galerie Photo
 
   
 
Initiation 4
 
  Accueil initiation / Les Mains / Déroulement d'un tour / Exemple d'un tour / Savoir-vivre


EXEMPLE DE DEROULEMENT D’UN TOUR
DE POKER EXPLIQUÉ PAS À PAS :


image


fig 1 : Installation des joueurs.

Au début du tournoi, tous les joueurs ont le même stack de 1000.
Chacun s’installe autour de la table à la place que lui indique l’organisateur. Pour cette démonstration, vous serez le joueur J9.
C’est J3 qui commence au rôle de Dealer, son rôle est matérialisépar un jeton marqué DEALER placé devant lui.


image


fig 2 : Mise en place des Blinds et distribution des cartes.

Le joueur situé à gauche du Dealer soit J4, met la mise obligatoireappelée petite blind ( fixée à 10 par l’organisateur dans notre exemple) et J5 met la grosse blind du double de la petite blind, soit 20.
J3 distribue deux cartes à chaque joueur, une par une . Ce sontles cartes fermées personnelles à chaque joueur.
Vous avez reçu comme cartes fermées le Roi et la Dame de trèfle.
Il s’agit d’une bonne main de départ car ce sont deux cartes fortespour la réalisation de paires, elles se suivent ce qui peut permettrede réaliser une suite et sont de même couleur dans l’éventualitéd’un tirage couleur.


image


fig 3 : Début du premier tour d’enchères :

C’est à J6 de parler en premier . Il décide de se coucher pour cetour et jette donc son jeu face caché dans la défausse. Ce tour ne lui a rien couté ni rien rapporté.
J7 décide de se coucher lui aussi.
J8 décide de relancer et met devant lui des jetons d’une valeur totale de 60.

image


C’est à vous de jouer.
J8 a fait une relance dite classique (le triple de la grosse blind).
Il a probablement un beau jeu et désire donner un prix au tour pour obliger les jeux moyens à se coucher.
Vous avez vous aussi un beau jeu et il serait dommage de le jeter si vite donc vous décidez de ne pas vous coucher.
Vous voulez voir le Flop mais ne voulez pas risquer une sur-relance de J8, vous décidez donc simplement de suivre à 60.



fig 4 : Fin du premier tour d’enchères :

J10 et J1 se couchent.
J2 suit à 60. Il a sans doute lui aussi une bonne main.
J3 se couche.
J4 se couche et perd sa petite blind.
J5 décide de suivre et ajoute 40 à sa grosse blind pour égaliserla mise à 60 . Il doit avoir soit une grosse main, soit une main moyenne mais comme il égalise en dernier il ne peut pas subir de sur-relance.
Le premier tour d’enchères est terminé.


image


fig 5 : Distribution du Flop.

Après le premier tour d’enchères, on réunit les jetons mis en jeupour former le “pot”. Dans notre exemple le pot fait 250.
Le Dealer J3 “ brûle ” la première carte du jeu en la jetant facecachée dans la défausse , puis retourne les 3 cartes suivantesau milieu de la table, celles-ci forment le “Flop”, c’est à dire les trois premières cartes communes à tous les joueurs.
Dans notre exemple le Flop est Roi de Coeur, 6 de Coeur, et Dame de Pique.


image


fig 6 : Début du deuxième tour d’enchères.

J5 est le premier des joueurs encore en jeu à gauche du Dealer, c’est donc lui qui parle en premier.
Il décide de miser 50 , et avance devant lui les jetons qui correspondent.
J8 décide de suivre et met lui aussi 50.


image


C’est à vous de jouer:
J5 n’a misé que 50 pour gagner un pot à 250.
Soit il a trouvé un petit jeu (une paire) et espère que les autres n’ont rien, soit il sous-joue un gros jeu (un brelan) en espérant faire payer les 4 joueurs.
J8 a suivi à 50. Il a peut-être trouvé une paire ou il attend peut-être un gros jeu sur les cartes qui suivront (une couleur à coeur ou une suite avec la Dame et le Roi ?).
Vous avez une double paire Roi et Dame soit la plus grosse double paire possible sur ce Flop . Vous avez donc intérêt à faire se coucher tout de suite les joueurs qui pourraient attendre une couleur ou une suite.
Vous décidez donc de relancer en mettant, par exemple, une mise à 150.



fig 7 : Fin du deuxième tour d’enchères.

J2 suit à 150. Il a sans doute touché un beau jeu (brelan ou double paire) ou bien il attend une couleur haute avec deux coeurs en main.
J5 se couche et abandonne ses 50. Il n’avait probablement qu’une paire ou il bluffait.
J8 se couche aussi. Il a estimé que le coût devenait trop élevé pour le jeu qu’il attendait et abandonne ses 50.
Il ne reste plus que deux joueurs en jeu, vous et J2.
Votre relance a eu l’effet désiré, écarter des joueurs pour augmenter vos chances de gagner le pot.


image


fig 8 : Distribution du Turn.


Les mises avancées sont ajoutées au pot qui atteint maintenant 650.
Le Dealer brûle la première carte du tas de carte et retourne la suivante à la suite du Flop.
Dans notre exemple il s’agit du 6 de trèfle.


image


Troisième tour d’enchères:
C’est à vous de jouer:

Vous êtes maintenant le premier joueur en jeu à gauche du Dealer vous parlez donc en premier.
Vous craignez que l’autre joueur ai eu un brelan après le Flop ce qui lui donnerai maintenant un Full ou un Carré.
Vous décidez de “Cheker” (ou parole) c’est à dire de proposer un tour d’enchères à 0. J2 décide de cheker aussi ce qui termine le troisième tour d’enchères.
Soit J2 attend une couleur ou une suite, soit il n’a qu’une simple paire, soit il a touché un très gros jeu et est en train de vous piéger.
Observez bien votre adversaire pour “lire” son jeu.



fig 9 : Distribution de la River.

Il n’y a pas de nouveau jeton à ajouter au pot.
Le Dealer brûle la première carte et retourne la suivante à la suite du Turn.
Toutes les cartes ouvertes communes sont maintenant distribuées.
Dans notre exemple la River est la Dame de Coeur.
Votre main définitive est Full aux Dames par les Rois

.
image


Début du Dernier tour d’enchères.
C’est à vous de jouer:
Comme pour le troisième tour d’enchères vous parlez en premier.
Vous avez maintenant un très gros jeu. Les seules mains qui peuvent vous battre sont une paire servie ( soit de Roi , de Dames ou de 6) qui donneraient à votre adversaire un Carré ou un Full aux Rois par les Dames donc supérieur au vôtre.
Vous pensez avoir le meilleur jeu et vous décidez de faire grossir le pot en misant 200.



fig 10 : Fin du dernier tour d’enchères.

J2 suite à votre relance de 200, décide de sur-relancer en mettant tous ses jetons dans ce tour. Il fait “ tapis ”.
image


C’est à vous de jouer:
Vous êtes devant un choix très difficile.
Comme vous êtes parti au début de ce tour avec un stack égal à celui de J2, il vous faut, si vous voulez suivre, mettre vous aussi votre tapis en jeu pour égaliser.
Si vous vous couchez, vous abandonnez le pot et les jetons de la dernière enchère. J2 remporterait l’ensemble du pot sans avoir à montrer ses cartes.
Si vous suivez,vous prenez un gros risque . Si J2 a en main une des trois paires servies évoquées ci-dessus, il remportera tous vos jetons et votre tournoi s’arrêtera là.
Après avoir bien observé le joueur J2, vous pensez qu’il jouait dans l’attente d’une couleur à coeur qu’il aurait touché après la River grâce à la Dame de Coeur.
Vous décidez donc de suivre et mettez votre tapis en jeu.
Si vous avez bien lu votre adversaire vous avez l’occasion d’éliminer un joueur et de faire grossir considérablement votre stack , si vous vous êtes trompé, vous risquez de terminer prématurement le tournoi.



fig 11: Dénouement du tour.

Tous les jetons misés sont ajoutés au pot qui monte à 2230.
J2 qui est le dernier joueur à avoir fait une relance, montre ses cartes fermées : As et 9 de Coeur , il annonce donc une couleur à Coeur Avec As,Roi,Dame,9 et 6. Vous aviez bien lu son jeu.
Vous retournez vos cartes et annoncez un Full.
C’est donc vous qui remportez le pot.
J2 est éliminé du tournoi et quitte la table.
Votre nouveau stack est de 2230.


image


fig 12 : Préparation du tour suivant.

Le bouton de Dealer se déplace d’une place vers la gauche.
C’est donc J4 qui devient Dealer pour le tour suivant.
J5 verse la petite blind de 10.
J6 verse la grosse blind de 20.
J4 peut alors distribuer les cartes pour le tour suivant.


image


Accueil initiation / Les Mains / Déroulement d'un tour / Exemple d'un tour / Savoir-vivre